Aujourd’hui j’ai PEUR et je n’ai pas peur de le dire 😉 et d’avoir peur

Aujourd’hui j’ai PEUR

Ce soir je vais monter sur scène pour la première fois avec mon groupe de théâtre d’impro.

Aujourd’hui j’ai PEUR

Cela fait moins d’un an que je fais de l’impro.

Aujourd’hui j’ai PEUR

Plus de 100 personnes sont attendues.

  • Est ce que c’est normal d’avoir peur?
  • Est ce que je devrais avoir honte d’avoir peur?
  • Est ce que je dois faire taire cette peur?

Oui c’est normal que j’ai peur!!!

La peur est une réaction de mon corps à un stimulus de l’environnement qui a réveillé en moi le message “danger!!”. La lumière des warnings (feux de détresse) est allumée.

Mon corps réagit : j’ai une sensation de pesanteur sur ma poitrine, une sensation d’avoir du mal à respirer, une agitation nerveuse, mes yeux sont écarquillés.

Il réagit parce qu’il me prépare à fuir.

La peur est une émotion qui prépare à la fuite.

Je veux fuir ce qui me parait dangereux : devoir monter sur scène devant plus de 100 personnes me paraît à moi, mon cerveau dangereux.

Non je n’ai pas à avoir honte d’avoir peur!!

Je ne dois pas me culpabiliser d’avoir peur. C’est une réaction qui existe parce qu’elle m’a été et m’est nécessaire.

Elle a permis à l’espèce humaine de survivre. Elle me permet de réagir à mon environnement.

Nous ne pourrions pas survivre sans nos émotions.

Je n’ai pas à culpabiliser d’avoir peur.

La peur ne fait pas de moi quelqu’un de faible. La peur ne me caractérise pas.

Je me responsabilise et je ne me culpabilise pas d’avoir peur :

Je peux choisir de laisser ma peur

  • me définir
  • m’enfermer
  • me redéfinir
  • et m’éclipser

Ou je peux choisir d’avancer et de la laisser derrière Moi.

Je ne sais plus où j’ai trouvé cette citation (à la base en anglais).

J’aime beaucoup aussi le jeu de mots de Zif Ziglar :

F-E-A-R

has two meanings

Forget Everything And Run

or

Face Everything And Rise

Non je n’ai pas à faire taire ma peur!!

Je n’ai pas à l’enfermer, la museler, la cacher comme si c’était une méchante bête.

Maudit GIF - Find & Share on GIPHY

Il n’y a pas d’émotion meilleur ni pire qu’une autre.

C’est sur je préfère être joyeuse c’est plus agréable.

Je dois accepter le sens et la nature de mon émotion. Je dois accepter ma peur!!

L’émotion nous pousse  à agir. Je dois en faire un atout.

Oui mais comment en faire un atout??!!

En comprenant que ma peur répond à un besoin; et en agissant pour répondre à ce besoin même ne serait ce qu’un petit, tout petit pas.

Reprenons mon exemple : aujourd’hui j’ai peur parce que ce soir je joue sur scène pour la première fois devant plus de 100 personnes. Cela fait seulement un an que je fais du théâtre d’impro.

Je laisse ma peur s’exprimer et elle me dit Estelle tu as besoin de : sécurité

Tu as besoin de :

-te sentir à l’aise

-dans un environnement stable et fiable

-et d’avoir confiance en toi

C’est les principaux besoins de la peur avec celui de liberté; j’en reparlerai dans un prochain article. Dans mon exemple d’aujourd’hui je pense que j’ai plus besoin de sécurité que de liberté 😉

Ok maintenant que je sais de quoi j’ai besoin, je fais quoi?!!

Je cherche des petites actions que je pourrais faire pour répondre à ces besoins :

Je ne peux pas changer la situation je vais jouer devant plus de 100 personnes.

D’autant que j’ai très envie de monter sur scène; j’adore l’impro!!

Je ne peux pas contrôler ce qui va se passer, comment le public sera, …etc

Par contre je peux changer comment je vais vivre la situation.

J’ai besoin de me sentir à l’aise alors je choisis des vêtements dans lesquels je me sentirais à l’aise. Je les essaye et les prépare.

J’ai besoin de me savoir dans un environnement stable et fiable. Mon action me rappeler que je sais que ce soir je ne serais pas seule sur scène. Je serais avec mon groupe d’impro habituel. Des personnes avec qui je m’éclate et en qui j’ai confiance. J’ai aussi un super prof qui sera là pour nous aider.

J’ai besoin d’avoir confiance en moi. Je fais quelques affirmations positives : je vais assurer ce soir et on va s’éclater sur scène. Et je me remémore des moments des cours d’impro où j’ai joué des personnages que j’ai adoré ou j’étais carrément dedans ou je m’éclatais. Franchement au dernier cours j’ai fait un dromadaire ou un chameau je sais plus j’ai kiffé grave!! On était deux chameaux sur scène c’était trop drôle.

J’ai fais donc quelques petites actions rien d’extraordinaire ma peur est beaucoup moins grande maintenant. Je me sens plus en confiance et très heureuse d’avoir

Ma peur n’a pas complétement disparu et ce n’est pas ce que je veux car elle me maintient en alerte et elle me motive. Si je n’avais pas peur de monter sur scène est ce que j’en retirais autant de joie de l’avoir fait ?!! 😉

Il ne faut pas vouloir faire disparaître, contrôler, gérer ses émotions. Les émotions comme toute chose ont une raison d’exister. Il faut les apprivoiser.

 

“Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé” Le petit prince – Antoine de Saint-Exupéry (un livre et peut être le seul que j’ai encore de ma petite enfance)

Je vais bientôt lancer mon tout tout premier programme (et je te l’avoue j’ai un peu peur 😉 ).

J’ai déjà choisi son petit nom : “J’apprivoise mes émotions”

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer